Pourquoi réaliser un test d’intrusion informatique?

pourquoi-test-intrusion-informatique

En matière de cybersécurité, les stratégies de protection évoluent parallèlement aux méthodes déployées par les pirates informatiques. Il est donc possible que les « hackers » aient une longueur d’avance sur les mesures de sécurité informatique mises en place par les entreprises.

Pour cette raison, même les entreprises qui appliquent à la lettre les bonnes pratiques contenues dans les référentiels de sécurité informatique peuvent être vulnérables à certains types de cyberattaque.

C’est pourquoi, afin d’assurer une protection accrue de son infrastructure TI, une entreprise peut avoir recours à un test d’intrusion informatique, une stratégie complémentaire à l’audit de sécurité informatique.

Dans cet article, nos spécialistes en services TI gérés vous en disent plus sur ce sujet.

Qu’est-ce qu’un test d’intrusion informatique ?

Un test d’intrusion informatique, parfois appelé test de pénétration ou « pen test », est une simulation de cyberattaque contre un système informatique effectuée par un spécialiste en cybersécurité dans de but d’identifier les vulnérabilités dont des pirates informatiques pourraient tirer profit. Le test peut cibler tous les réseaux, applications, dispositifs et composants de sécurité physique.

Les tests d’intrusion peuvent utiliser des scénarios réels qui montrent aux entreprises comment leurs défenses actuelles se comporteraient face à une cyberattaque de grande envergure et si elles pourraient assurer la continuité de leurs opérations dans ce contexte.

Les différents types de tests d’intrusion informatique

Pour simuler de façon réelle l’attaque d’un pirate informatique, un consultant en cybersécurité peut utiliser plusieurs stratégies d’intrusion :

La boîte noire (black box)

Cette stratégie consiste à simuler une attaque d’un pirate informatique qui agit sans aucune information sur l’entreprise, le réseau ou le serveur. Avec seulement le nom de l’entreprise comme donnée, le technicien tentera de trouver des failles de sécurité. C’est en quelque sorte un travail « à l’aveugle ».

La boîte grise (grey box)

Lors d’un test de type « grey box », l’attaquant va utiliser le compte d’un utilisateur pour essayer d’infiltrer le système visé. Celui qui l’effectue a donc déjà en sa possession certaines informations utiles pour pénétrer l’infrastructure informatique.

La boîte blanche (white box)

Cette troisième stratégie simule la cyberattaque la plus redoutée des entreprises. Dans cette simulation, le pirate informatique, grâce à de la surveillance, des informations données par un tiers ou un logiciel d’espionnage possède déjà toutes les informations nécessaires pour pirater un système informatique d’entreprise.

Pourquoi les entreprises devraient-elles faire réaliser un test d’intrusion?

Les tests d’intrusion permettent aux entreprises d’évaluer la sécurité globale de leur infrastructure informatique. C’est important, car une entreprise peut avoir des protocoles de sécurité solides dans un domaine, mais en manquer dans un autre.

Le test d’intrusion mettra en évidence les failles des différentes couches du système de sécurité d’une entreprise et permettra aux experts mandatés de remédier à toutes les lacunes avant qu’elles ne deviennent des responsabilités critiques.

Plus précisément, le test d’intrusion ou de pénétration permettra aux entreprises de répondre à ces besoins :

  • Vérifier l’efficacité des contrôles de sécurité en place: le client obtient un compte-rendu de la santé globale des couches de sécurité applicative, réseau et physique de son infrastructure TI.
  • Exposer les vulnérabilités réelles:  l’entreprise peut connaître les éléments de son système qui sont les plus susceptibles d’être attaqués par des pirates informatiques.
  • Assurer la conformité : à la suite du test, l’entreprise peut assurer sa conformité aux normes en place et qui favorisent la protection des données sensibles et informations personnelles.
  • Renforcer la posture de sécurité: l’entreprise peut établir ses priorités et réduire sa vulnérabilité à l’aide d’un programme de sécurité élaboré en fonction des résultats au test.

Quel est le meilleur moment pour réaliser un test d’intrusion?

Le coût élevé d’une véritable cyberattaque fait en sorte qu’aucune entreprise ne devrait attendre qu’un scénario réel se produise avant de passer à l’offensive. Il est donc conseillé d’être proactif en matière de sécurité informatique et de réaliser des tests d’intrusion sur une base régulière.

Cela dit, certaines modifications à votre infrastructure TI peuvent aussi affecter sa sécurité. Il est donc plus prudent de mener un test d’intrusion à la suite de ces changements ou actions :

  • Installation de nouveaux équipements
  • Le lancement d’une application
  • Une mise à jour importante
  • Un changement dans la réglementation applicable

Groupe SL : votre ressource en sécurité informatique au Québec

En résumé, un test d’intrusion informatique est un excellent moyen d’identifier les faiblesses de votre plan de sécurité informatique et ainsi déterminer quelles sont les améliorations à apporter pour ne pas être la prochaine victime d’un « hacker ».

Si vous souhaitez soumettre votre infrastructure TI à un test d’intrusion, vous pouvez faire appel à notre équipe chevronnée. Suite au test, nous pourrons même vous proposer un plan de sécurité informatique complet ainsi que les meilleurs outils offerts sur le marché pour renforcer votre niveau de protection.

Articles recommandés