Comment créer et mettre en place un plan de sauvegarde des données informatique ?

Comment créer et mettre en place un plan de sauvegarde des données informatique

Vous pensez avoir besoin de mettre en place un plan de sauvegarde informatique ? De nos jours, la plupart d’entre nous reconnaissent l’importance de protéger ses données, qu’elles soient personnelles ou liées à une activité d’affaires. Même si c’est vrai, ce n’est pas la majorité des PME qui protègent leurs informations par le biais d’un plan de sauvegarde. Puisqu’il s’agit d’un sujet d’actualité dont on parle de plus en plus souvent, nous avons choisi d’aborder cette notion dans le cadre de cet article. Ainsi, dans les lignes suivantes, nous allons vous montrer sommairement comment créer et mettre en œuvre un plan de sauvegarde de données en ligne.

Qu’est-ce qu’un plan de sauvegarde informatique ?

Un plan de sauvegarde de données informatique est un ensemble de stratégies et de procédures définies pour protéger et préserver les données numériques d’une organisation ou d’un individu en les copiant sur un support physique ou en ligne.

Ce plan inclut généralement des directives sur la fréquence des sauvegardes, les méthodes de stockage des données sauvegardées, les procédures de récupération en cas de perte de données, ainsi que des mesures de sécurité pour garantir l’intégrité et la confidentialité des informations sauvegardées. Il inclut également la sélection des données à sauvegarder, la sélection des méthodes de sauvegarde, la planification des périodes de sauvegarde et des tests de restauration réguliers pour s’assurer de la viabilité du plan.

Pourquoi un plan de sauvegarde de données est important ?

L’importance d’un plan de sauvegarde de données informatique réside dans sa capacité à protéger les informations cruciales d’une organisation ou d’un individu contre la perte, la corruption ou l’accès non autorisé. Les données sont souvent considérées comme l’actif le plus précieux d’une entreprise, et leur perte peut avoir des conséquences désastreuses, allant de l’arrêt des opérations à des pertes financières considérables, voire à la fermeture de l’entreprise.

Un plan de sauvegarde efficace permet de minimiser les risques en assurant la disponibilité et l’intégrité des données, ce qui garantit la continuité des activités et la préservation de la réputation de l’organisation. De plus, dans un contexte où les menaces informatiques sont de plus en plus courantes, un plan de sauvegarde robuste peut être la dernière ligne de défense pour récupérer les données en cas d’incident de sécurité.

1. Identifier les informations à protéger avant d’élaborer le plan de sauvegarde informatique

Afin de créer et mettre en œuvre un plan de sauvegarde de données efficace, prenez le temps d’identifier les informations que vous souhaitez protéger. Ensuite, rassemblez-les et classez toute cette information dans des répertoires bien nommés : HTML et images de site Web, base de données de site, applications, fichiers vidéo, etc.

Si vous possédez un grand nombre de données, identifiez d’abord celles qui sont prioritaires et cruciales à vos opérations. Pour cela, vous devez repérer celles dont la perte impacterait le plus votre entreprise. Priorisez également celles qui auraient besoin d’être restaurées le plus vite possible en cas de problème. Une fois votre liste de sauvegarde élaborée, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour les stocker. Le coût des solutions de sauvegarde ayant baissé ces dernières années, il est conseillé de sauvegarder les données dans leur intégralité.

2. Choisir la méthode de sauvegarde des données

Il existe plusieurs modes de sauvegarde des données, nous vous présentons les 3 plus connues ci-dessous.

Sauvegarde incrémentielle 

Avec cette méthode, seules les modifications apportées depuis la dernière sauvegarde complète sont sauvegardées. Cela permet des sauvegardes plus rapides et moins gourmandes en espace de stockage. Cependant, la restauration des données peut être plus complexe car elle nécessite la récupération de la dernière sauvegarde complète ainsi que de toutes les sauvegardes incrémentielles ultérieures.

Sauvegarde complète

Cette méthode consiste à sauvegarder toutes les données à chaque cycle de sauvegarde. Bien que cela puisse nécessiter plus d’espace de stockage et de temps de sauvegarde, la restauration des données est généralement plus simple et plus rapide car elle ne dépend pas de sauvegardes précédentes.

Sauvegarde différentielle

Similaire à la sauvegarde incrémentielle, cette méthode sauvegarde toutes les modifications apportées depuis la dernière sauvegarde complète. Cependant, contrairement à la sauvegarde incrémentielle, elle ne sauvegarde que les données modifiées depuis la dernière sauvegarde complète, ce qui simplifie la restauration.

3. Déterminer la fréquence des sauvegardes et un calendrier

Déterminez la fréquence de sauvegarde de vos données en fonction de votre RPO (Recovery Point Objective), qui définit la quantité d’informations que vous êtes prêt à perdre en cas de problème. Plus votre RPO est court, plus le coût de votre solution de sauvegarde augmente. Par exemple, si votre RPO est d’une journée, en cas de perte de données, vous perdrez une journée de sauvegarde.

Par la suite, déterminez le calendrier de vos sauvegardes. Un calendrier bien conçu vous permet d’identifier la fréquence à laquelle les enregistrements seront effectués. Par exemple, si votre ou vos serveurs possèdent une base de données qui est mise à jour, modifiée et enrichie fréquemment, vous voudrez probablement faire des sauvegardes de cet ensemble de données plus souvent. À d’autres occasions, vous pourrez probablement espacer un peu plus les sauvegardes, notamment dans le cas des fichiers HTML. Toutefois, cela dépend entièrement de vos besoins. Vous pouvez choisir plusieurs types de sauvegardes et chacun d’eux peut avoir une fréquence différente. Il est également intéressant de penser à automatiser le processus afin de ne rien oublier et éviter toute erreur humaine.

De plus, il est généralement judicieux de conserver vos sauvegardes pendant un certain temps, soit sur une base mensuelle, trimestrielle ou parfois même indéfiniment. À cet effet, cherchez à savoir quelles sont les meilleures pratiques reliées à votre industrie. Une compagnie qui se spécialise dans les services informatiques pour entreprise pourra vous aider à les identifier.

4. Choisir l’emplacement où seront stockés les fichiers

Après cela, il vous faudra choisir l’emplacement de vos sauvegardes. Certains d’entre vous voudront peut-être effectuer des sauvegardes locales sur un NAS dédié à l’aide de Veeam alors que d’autres préféreront parfois utiliser les sauvegardes en ligne à l’aide d’Acronis Cyber Protect. L’objectif ici est tirer profit d’une solution qui favorise votre cybersécurité et qui vous permet d’extraire vos données de cet emplacement ou appareil même si votre serveur ou votre poste de travail principal est compromis, et ce, afin de récupérer la totalité de vos données. La sauvegarde de données en ligne en télétravail est d’autant plus importante. Il peut également être judicieux de diversifier les sauvegardes et de les envoyer et les stocker sur différents supports. Une règle bien connue est celle du 3-2-1: avoir 3 copies de vos données, sur 2 supports dont 1 hors site.

Une fois vos fichiers classés, vos calendriers établis et votre emplacement de sauvegarde choisi, c’est maintenant l’heure de tester et mettre votre plan en œuvre.

5. Testez le plan de sauvegarde et la restauration des données

Testez la procédure de sauvegarde pour garantir son bon fonctionnement. Utilisez des simulations pour évaluer la réaction de votre système d’information en cas de problème réel, comme le temps nécessaire pour reprendre vos activités. Cette pratique permet de détecter les anomalies et d’appliquer les mesures correctives nécessaires. Il est recommandé de planifier ces tests aussi fréquemment que possible, en les intégrant éventuellement dans un calendrier. Ainsi, vous vous assurez que les sauvegardes sont faites comme il faut et que la restauration des données est également telle qu’attendue.

6. Choisir les bons fournisseurs de service en nuage

Le backup cloud, ou la sauvegarde en nuage, est essentiel pour protéger vos données, mais choisir le bon fournisseur est crucial. Comparez les offres en fonction des modes de sauvegarde, du niveau de service de récupération, des coûts, de la portée de la couverture, de la conformité réglementaire, des certifications, etc. Par exemple, Groupe SL propose l’hébergement sécurisé sur des Clouds privés dédiés, ainsi qu’un service de sauvegarde en ligne géré par Acronis Cyber Protect. Leur offre comprend un soutien technique à distance, sur place et en cas d’urgence, ainsi que la surveillance proactive et la maintenance des infrastructures.

7. Documentez vos stratégies de sauvegarde de données informatiques

Afin que tous les collaborateurs puissent avoir accès aux mêmes informations, il est très utile de les centraliser en un seul endroit. Spécifiez les objectifs, le périmètre du plan de sauvegarde, les personnes impliquées et leurs rôles respectifs, les pratiques de sauvegarde, le processus instauré, les procédures de restauration ainsi que les tests à effectuer et leur fréquence.

8. Contrôlez le plan de sauvegarde régulièrement

Il est important d’effectuer des tests et vérifications de façon régulière afin de s’assurer que le plan de sauvegarde n’a pas de faille et qu’il correspond toujours bien aux besoins de l’entreprise. De cette façon, vous pourrez améliorer le processus avant que des problèmes ne surviennent et éviter les répercussions. Accompagnez cela d’un audit de sécurité informatique régulier. 

Qui a besoin d’une stratégie de sauvegarde informatique ?

Toute organisation, quelle que soit sa taille ou son domaine d’activité, a besoin d’une stratégie de sauvegarde des données. Cela inclut les entreprises, les organisations gouvernementales, les institutions éducatives, les organismes à but non lucratif, et même les particuliers qui stockent des données importantes sur leurs appareils numériques.

La nécessité d’une stratégie de sauvegarde des données découle du fait que les données sont un actif essentiel pour la plupart des entités, et leur perte ou leur altération peut avoir des conséquences graves. Ainsi, pour garantir la protection et la disponibilité des données, ainsi que pour assurer la continuité des activités, il est essentiel pour toutes les entités de mettre en place une stratégie de sauvegarde efficace.

Créer et mettre en œuvre un plan de sauvegarde de données qui répond à vos besoins avec Groupe SL

Les plans de sauvegarde n’ont pas à être compliqués. En fait, les meilleurs plans partagent tous les caractéristiques suivantes : la facilité, la sécurité et la flexibilité. Également, alors qu’un plan de sauvegarde implique parfois des milliers de périphériques et plusieurs téraoctets de données, il est toujours préférable de le combiner à une interface facile d’utilisation.

Il existe de nombreuses options de sauvegarde, et il est impératif que vous choisissiez la vôtre en fonction de vos besoins d’affaires. Une perte de données peut coûter cher, il vaut mieux tout faire pour l’éviter. Un plan de sauvegarde de données informatique est essentiel pour préserver la stabilité, la sécurité et la pérennité d’une organisation dans un environnement numérique en constante évolution. Pour en savoir plus sur le sujet ou pour confier vos sauvegardes en ligne à un partenaire spécialisé en soutien technique et impartition informatique, contactez Groupe SL.

Articles recommandés