Comment assurer la haute disponibilité informatique au sein d’une entreprise?

Aujourd’hui, personne ne peut se passer de l’informatique, surtout pas les entreprises. Toutefois, cette dépendance à la technologie amène un enjeu majeur : quoi faire si une panne venait à survenir ?

Afin de pallier le problème, de nombreuses PME choisissent de s’armer d’une infrastructure à l’épreuve de tout (ou presque). Dans le cadre de cet article, et afin de vous épargner bien des soucis, nous allons voir comment assurer la haute disponibilité d’une infrastructure informatique au sein d’une entreprise. Survolons le sujet ensemble.

L’équilibrage de charge : pour assurer un hébergement fiable

Pour assurer la haute disponibilité de son infrastructure informatique, une entreprise peut d’abord compter sur l’équilibrage de charge de ses serveurs Web. Cette opération toute simple permet en outre de distribuer les tâches ou les communications au sein d’un réseau sur deux serveurs distincts ou plus, notamment pour en améliorer la performance.

Cette méthode permet d’assurer la disponibilité des services informatiques d’une entreprise même lorsqu’ils sont fortement achalandés. Ainsi, par le biais de celui-ci, les utilisateurs sont répartis entre les différents serveurs à l’aide d’un équilibreur de charge, c’est-à-dire un dispositif qui trie intelligemment les requêtes des utilisateurs selon l’espace disponible sur les serveurs.

Non seulement cela, mais l’équilibrage de charge permet aussi de prévenir la non-disponibilité des services en cas de panne, car l’équilibreur peut détecter une panne de serveur et rediriger les utilisateurs vers un autre serveur qui, lui, est fin prêt à recevoir les requêtes en attendant le rétablissement du serveur initial.

De plus, l’équilibrage de charge permet d’effectuer la mise à jour d’une application sur un serveur plutôt que sur l’ensemble de ceux-ci. Ce faisant, une PME peut ainsi tester la mise à jour sur un échantillon d’utilisateurs bien précis, ce qui permet de réduire les risques technologiques.

La redondance des matériels : performance, capacité et fiabilité

La redondance des matériels est une autre façon d’assurer la haute disponibilité des services informatiques d’une entreprise.

Grosso modo, elle consiste en l’installation en double de matériels et d’équipements servant, non pas en temps normal, mais lors d’une panne, d’un accident ou d’un sinistre informatique, à permettre la reprise immédiate et intégrale des activités informatiques.

La redondance permet non seulement d’avoir accès à une solution de rechange en cas de panne informatique, mais aussi d’optimiser la capacité et la performance des systèmes. Avec la redondance, les multiples composantes fonctionnent en adéquation pour renforcer leur efficacité commune, un peu comme une équipe qui travaille à résoudre un problème avec plus de rapidité et d’efficacité.

Assurer la haute disponibilité informatique de votre infrastructure informatique

Ensemble, l’équilibrage de charge et la redondance des matériels permettent d’assurer la haute disponibilité d’une infrastructure informatique. D’autres moyens peuvent aussi être mis en place pour la renforcer d’autant plus. Peut-être feront-ils l’objet d’un prochain article. À suivre…

D’ici là, si vous souhaitez mettre en place une infrastructure informatique fiable et performante, n’hésitez pas à nous contacter. C’est avec grand plaisir que nous vous appuierons dans vos démarches.

Groupe SL fête ses 15 ans entouré de clients et de partenaires d’affaires

Groupe SL, chef de file en impartition informatique pour PME, célèbre cette année son 15e anniversaire en compagnie de clients et de partenaires d’affaires fidèles.

Groupe SL : un succès phénoménal né d’une noble intention

Groupe SL est né d’une noble intention : celle d’accompagner le développement des petites et moyennes entreprises du Québec en leur fournissant des solutions informatiques de premier ordre. Aujourd’hui, et 15 ans plus tard, l’entreprise peut se vanter d’avoir rempli son mandat.

« C’est une étape importante pour nous. Évidemment, le succès ne vient jamais seul. C’est pourquoi nous aimerions prendre le temps de remercier tous les membres de l’équipe, les clients et les partenaires qui nous ont appuyé dans nos démarches au fils des ans. Grâce à vous, Groupe SL fait maintenant office de référence en matière de services informatiques au Québec. Merci tout le monde. », mentionne Gabriel Latour, président de Groupe SL.

Souffler les bougies de ses 15 ans d’existence en bonne compagnie

Pour souligner ses 15 ans d’existence, l’entreprise bien de chez nous a convié plusieurs personnes prendre part à un gala exclusif au Domaine du Fleuve, un vignoble d’intérêt situé à Varenne.

Durant l’événement, qui s’est tenu le 11 septembre dernier, les invités ont pu visiter le charmant vignoble et déguster de nombreux vins locaux. Plus de 60 personnes représentant différents milieux d’affaires étaient présentes sur les lieux, de même que plusieurs personnalités politiques importantes, dont Martin Damphousse, maire de Varennes, et Lyne Beaulieu, attachée politique de Suzanne Dansereau, députée de Verchères. Carole Audet, attachée politique du député fédéral Xavier Barsalou-Duval et Denis Le Blanc, conseiller municipal Varennes, ont aussi pris part aux festivités.

Au terme de l’événement, qui fut couronné de succès, Groupe SL a tenu à remercier de nouveau tous les employés, clients, fournisseurs et collaborateurs qui ont contribué au succès de l’entreprise au fil des ans.

« C’est un réel plaisir pour nous de célébrer nos 15 ans en votre agréable compagnie. Si les dernières années ont été parsemées de succès pour Groupe SL, nous sommes convaincus que l’avenir sera aussi généreux avec nous que l’a été le passé. »

Groupe SL : un impartiteur informatique à l’avenir prometteur

Les petites et moyennes entreprises du Québec qui souhaitent implanter des solutions informatiques performantes et sécuritaires ou qui désirent confier la gestion de leur infrastructure informatique à un impartiteur de confiance peuvent visiter le site Web de Groupe SL ou contacter l’entreprise pour en savoir davantage sur les services offerts.

Comment déploie-t-on un projet TI en entreprise?

Lorsqu’il est question de TI, plusieurs modes de déploiement différents existent pour faire passer votre projet du rêve à la réalité, notamment en ce qui a trait à l’implantation d’un nouveau logiciel. Et chacun de ces modes se destine à une situation bien précise. Afin d’assurer le succès de vos ambitions, nous vous proposons un survol des différentes approches.

Big Bang : le premier mode de déploiement en TI

Le premier mode de déploiement TI est le plus évident, mais c’est aussi le plus risqué. On parle ici de l’approche Big Bang. Avec cette méthode, on remplace l’ancien logiciel d’un seul coup. Donc, du jour au lendemain, on délaisse l’ancien système au profit du nouveau.

Cette approche, utilisée lorsqu’on doit satisfaire nos nouveaux besoins d’affaires rapidement, est largement commune dans les projets où la variable délai est la plus importante. Toutefois, elle est périlleuse, car si un problème technologique majeur venait à se produire, on risque de se retrouver dans le pétrin et sans solution de rechange. Elle peut également être très stressante pour le personnel de l’entreprise, qui doit s’approprier le nouveau logiciel promptement.

L’approche en parallèle : pour réduire l’impact des risques potentiels

Après l’approche Big Bang vient le déploiement en parallèle. Dans ce cas-ci, on choisit d’implanter le nouveau logiciel tout en poursuivant l’utilisation de l’ancien. C’est une approche plutôt sécuritaire qui réduit l’impact des risques en cas de pépin. Elle permet aussi de comparer le nouveau et l’ancien logiciel en direct afin d’apporter les corrections nécessaires, le cas échéant. Toutefois, si on ne fait pas affaire avec une entreprise spécialisée en impartition informatique, on risque de se trouver submergé par la tâche, car il n’est pas simple de gérer deux systèmes à la fois. Et si l’implantation est trop étalée, le personnel risque de résister ou se démotiver, car tout changement amène son lot de stress.

Le déploiement par phase : procéder pas par pas

L’implantation par phase est un troisième mode de déploiement en TI. Avec celui-ci, on débute l’utilisation du nouveau système progressivement. Ici, on couvre ses bases en remplaçant l’ancien logiciel peu à peu. L’avantage de l’implantation par phase, c’est qu’elle permet de débuter rapidement l’utilisation du nouveau système. Ce mode est particulièrement adapté aux grosses entreprises, qui peuvent tester le système en vase clos dans un département afin de s’assurer que tout fonctionne à petite échelle avant de le déployer à l’ensemble de l’entreprise. Toutefois, l’implantation par phase requiert un délai plus long.

Pour un déploiement de projet TI en bonne et due forme

Comme vous avez pu le constater, il n’y a pas qu’un seul mode de déploiement en TI. Il y en a plusieurs et nous venons d’en couvrir quelques-uns. Bien évidemment, d’autres existent, et ils feront peut-être l’objet d’un autre article ultérieurement. À suivre…

D’ici là, si vous avez des questions sur le sujet ou que vous prévoyez implanter un nouveau logiciel au sein de votre entreprise, n’hésitez pas à faire appel à nos services. On est expert en la matière.